L'avocat accompagnant son client en médiation fait partie du modèle d'EQUi-T.

La participation des avocats et leur engagement personnel tout au long du processus de médiation apporte la garantie d'un juste équilibre entre les parties, particulièrement à un moment où celles-ci vont être inévitablement amenées à consentir des concessions dont elles doivent pleinement mesurer la portée.

Une médiation accroit considérablement ses chances de succès avec des avocats accompagnants : en assistant et conseillant son client de façon dépassionnée, en apportant à la négociation sa valeur ajoutée personnelle, l'avocat va pouvoir faciliter l'émergence chez son client d'une définition simple et raisonnée de ses intérêts essentiels tout comme la formulation de propositions constructives.

Leur présence permettra aussi au médiateur, si celui-ci l'estime opportun, de provoquer des réunions ex parte avec les seuls avocats, par exemple pour relancer une négociation qui serait enlisée.

Dès lors que les parties seront d'accord pour mettre un terme à leur dispute, il reviendra à ces avocats accompagnants de rédiger les termes d'un accord transactionnel, et ce sous le bénéfice de la confidentialité des échanges entre seuls avocats. Il est rappelé à ce sujet que le médiateur ne rédige pas cet accord mais facilite l'élaboration d'une trame d'un accord possible.

L'avocat accompagnant apporte ainsi une contribution majeure à la sécurisation juridique des médiations d'affaires.

Sauf cas particulier où toutes les parties en auraient exprimé le souhait contraire, le centre EQUI—T préconise donc que chaque partie soit assistée d'un ou plusieurs conseils avocats tout au long de la session de médiation et jusqu'à la formalisation d'un accord.